Marque : Modèle :
Dossiers > Technique numérique

Les cartes-mémoire : formats de cartes.


A part pour quelques appareils très bas de gamme, où la mémoire est intégrée dans l'appareil, les appareils numériques stockent les photos dans une mémoire amovible: la carte-mémoire flash;

C'est une mémoire comparable à celle de votre ordinateur, à la différence que les données ne sont pas effacées quand on éteint l'appareil. A signaler, ces mémoires trouvent aussi leur utilisation dans assistants personnel, les gps, certains auto-radios et baladeurs.

Comme dans d'autres secteurs hi-tech, les constructeurs ont chacun cherché à produire un format de carte-mémoire, souvent sans apport technologique, et à ce jour, bien que quelques formats aient disparus, aucun standard ne se dégage.

Voici donc aujourd'hui  cartes suivantes que l'on peut trouver dans nos appareils :























































































































Type
Année




Carte memoire





Vitesse
(mb/s)*


Dimension (mm)
Poids (gr)


Capacités
(Mo)


Appareils




xD



2002

eXcellent Digital
Dernieres nées, elles offrent les plus grosses capacités et performance dans une taille tres tres mini (trop ?)


5


20x25x2

2 gr.
8 Go Fuji
Olympus




SD



2000

Secure Digital

Elle reprend les dimensions de la MMC, mais pas le brochage. Tres en vogue actuellement


10


24x32x2

2 gr.




MS
Memory Stick
Le format proprietaire de Sony qui a tenté vainement d'imposer son standard sans rien apporter.
Apparaissent aujourd'hui plusieurs dérivés : MS Duo, MS Pro, MS Duo Pro et MS Micro



22x50x3

4 gr.
128,  et 512Mo
à
2Go
 pour
les
dérivés

Sony




MMC



1997

MultiMediaCard

Petite taille et prix accessible, elle est meme parfois compatible avec les SD.


2,5


24x32x2

2 gr.
1 Go Kodak
Minolta




SM



1995

Smartmedia.

La moins épaisse, n'est plus utilisée aujourd'hui, victime de sa limite à 128 Mo.


2


37x45x1

2 gr.
de 2 a 128 Fuji,
Olympus




CF-1
CF-2



1994

Compact Flash.
Bien qu'anciennes, et grace à leurs performances, ces cartes restent utilisées dans les appareils moyen-haut de gamme aujourd'hui. Mais la SD la remplace petit à petit.
La CF-2 est une CF-1 plus épaisse et de plus grosse capacite;. Attention: un appareil compatible CF1 ne l'est pas forcement pour CF-2.


1.2 à 12


44x36x3
15gr.

et

44x36x5
20 gr.

de 128 jusqu'à 4
et 12 Go (CF2)
Canon
Casio Kodack
Minolta
Nikon
Pentax
Ricoh
Samsung Sigma




MD



1998



Microdrive



Ici, pas de mémoire-flash, mais un mini-disque dur. Inventé par IBM en 1998, ce format est disponible pour les appareils pro et semi-pro. Le format est compatible CF-2.




voir CF2
16 gr.
entre 170 et 1000

Canon,
Casio,
FujiFilm,
Kodak, Kyocera, Minolta, Nikon,
Sanyo


Ne vous inquietez pas, le type de carte n'est pas un critère déterminant si vous désirez acheter votre premier appareil. Bien qu'ayant des performances différentes, cela joue peu sur la qualité globale d'un appareil numérique. Le cas à éviter : les memory-stick de Sony, trop exclusives.

Toutes ces cartes sont toutes toujours commercialisées, à part la Smartmedia qui devient rare.

Eventuellement, celui qui a déja un appareil et de nombreuses cartes dans un format donné pourra rechercher un nouvel appareil compatible avec ce format.

Si vous achetez un appareil neuf, ne prenez absolument pas en compte la capacité de la carte mémoire fournie. En effet, celle fournie est toujours sous-dimensionnée et il vous faudra en acheter une ou plusieurs autres d'une bonne capacité. Quand vous achetez une voiture, considérez-vous la quantité de carburant fournie ?

Notre format préféré ?

Sans hésitation, les cartes-mémoires SD. Pourquoi ? Parce qu'elles concentrent tous les avantages : rapides, compactes mais sans exces,  fiables,  offrant de grandes capacités (jusqu'à  4Go à ce jour),  compatibles  avec le plus grand nombre d'appareils, et de surcroit les moins chères !


Vitesse des cartes

Toutes les cartes, même d'un même type, ne se valent pas. Outre la capacité, les cartes peuvent aussi se différencier par la vitesse. Quel intérêt ? Diminuer le délais entre 2 clichés ? Pas vraiment.
Si vous faites des photos en mode "rafale", les photos seront stockées dans une mémoire tampon, très rapide, puis déplacées ensuite vers la carte-mémoire.
La vitesse entre 2 clichés sera donc fonction de la qualité de la mémoire tampon, intégrée dans l'appareil. Par contre, une carte-mémoire très rapide permettra à la mémoire tampon de se vider plus vite et donc d'être disponible plus rapidement pour accueillir de nouveaux clichés.
Ainsi, par exemple, le nombre de clichés en rafale passe de 24 à 50 sur un Canon, en utilisant une carte Extreme 3 de Sandisk.
Mais c'est également valable pour des appareils à mémoire tampon réduite (compacts de bas de gamme), dont la mémoire tampon a été étudiée pour stocker une seule photo.
Pour repère, on marque les carte d'une vitesse "X" comme jadis les lecteurs de CD-rom, la vitesse unaire valant 150 Ko/s.
On trouve ainsi des cartes 45X (6.75 Mo/s) et plus.


Quelques questions :

Je n'arrive plus à lire les photos qui sont sur ma carte ! au secours !
Même si vous avez supprimé des photos sur votre carte, il est possible, sous réserve qu'elles n'aient été écrasées par de nouvelles photos, de les récupérer ! Des petits logiciels récupérateurs permettent ainsi de faire des miracles. Voir notre article "logiciels utiles".

Combien de temps les photos sont-elles conservées sur une carte ?
Indéfiniment. Ce sont des mémoires qui ne nécessitent pas de courant pour conserver les données.

Quelle marque choisir ?
On peut être étonné de voir les prix varier beaucoup pour un même modèle et capacité de carte. A moins d'avoir un besoin très "pro", le premier prix convient. On peut cependant constater des temps de transfert plus rapides sur certaines cartes (temps d'écriture, de lecture).

Puis-je lire sur mon appareil les photos prises sur un autre ?
Probablement pas, sauf si les 2 appareils sont identiques. Cela peut fonctionner éventuellement au sein d'une même marque.

J'ai 2 appareils utilisant le même format de carte. Peut-on les permutter ?
Oui, mais s'ils sont de  modèle différent, ils faudra probablement les re-formatter.

Faut-il formatter les cartes-mémoire ?
Oui, avant la première utilisation.

Vaut-il mieux utiliser le cable ou un lecteur de carte pour décharger les photos ?
A chacun de voir. En utilisant le cable, on évite les manipulations de carte.

Quelle est la durée de vie d'une carte ? sont-elles fragiles ? Est-ce risqué d'acheter des cartes d'occasion ?
J'ai utilisé des Smartmedia, des SD et des xD sans rencontrer le moindre problème. Ces cartes sont mécaniquement et électroniquement robustes. Certaines entreprises sont même capables de récuperer les données sur des cartes  passées sous un rouleau-compresseur !
Donc la durée de vie est infinie.
Les cartes ne craignent pas les champs magnétiques (aimants) ni l'eau (il suffit de les essuyer avant usage).
Par contre, les cartes-memoire ne resistent pas à une surtension.


Voir aussi :




Article suivant: test 20051207b àéè
Article précedent: Des megapixels, combien en faut-il ?

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami








A propos de cet article
Profil de Argusphotoinfos Article de Argusphoto.
Informaticien reconverti, passionné d Internet et de photographie.</BR>Webmaster du site Argus-photo.fr</BR>
site web site web

N° Article : 41
Article lu 6888 fois.
Créé le 06-12-2005 à 15h27.
Modifié le 22-06-2006 à 15h07.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles