Marque : Modèle :
Dossiers > Occasion et cotes

Principales arnaques sur les ventes en ligne, aux encheres et annonces

Cet article a été rédigé pour conseiller acheteurs et vendeurs de matériels photographiques, mais les informations et conseils s'appliquent à tous biens: ordinateurs, hifi, voitures, motos, camping-cars, bateaux...

Plutot que d'acheter son appareil photo numérique neuf dans le commerce traditionnel, une solution peut être l'achat sur Internet.

Acheteur ou vendeur, suivez ces conseils:
- Gardez tout votre bon sens, même si c'est l'affaire du siècle,
- Votre interlocuteur doit être parfaitement identifiable (Nom, adresse, téléphone fixe),
- Votre interlocuteur doit résider dans votre pays
.

Comment se passe la vente ?



Enchères ou petites annonces, comme la vente a lieu à distance, il faudra utiliser un moyen de paiement à distance (voir article Moyens de paiement, pour les ventes en occasion , et également un moyen de transport (probablement la Poste - Colissimo).

Généralement, il est admis que c'est d'abord l'acheteur qui envoie son paiement, puis le vendeur envoie la marchandise. Evidemment, dans ces conditions, c'est le premier qui prend un risque.

Le paiement par contre-remboursement peut cependant être une solution. Le cout en est, au minimum, de 5,30€ (port 500 grammes) + 7,60€ (recommandé 500gr/R1) + 9,80€ (contre-remboursement) = 21,70€. Généralement, les vendeurs refusent ce mode de paiement, car si l'acheteur refuse le paquet à la réception, les frais seront supportés par le vendeur !

Donc, si vous refusez de payer d'abord, sachez que peu de vendeurs accepteront de vous envoyer leur bien sans avant avoir été payés. Renoncez alors à acheter par correspondance.

Exception :
Si le bien est d'une valeur exceptionnelle (supérieure à 1000 euros), l'envoi en contre-remboursement peut être la solution, le vendeur devrait l'accepter.

A éviter Les acheteurs et vendeurs situés à l'étranger. Le chèque n'est plus utilisable, et les recours en justice difficiles. Exception: Allemagne, Belgique.

Appareils volés

Tous les appareils photo numériques ou argentiques portent un numéro de série (environ 10 lettres et/ou chiffres). Le site Photim permet de recueillir les numéros des appareils volés; vous pouvez interroger cette liste avant un achat.

Petites annonces
L'avantage des annonces en ligne est de permettre de joindre le vendeur et de conclure la vente aussitôt, si vous êtes pressé.
les petites annonces d Argus- photo Nous vous conseillons d'ailleurs les petites annonces d'Argus-photo, permettant d'acheter sans le stress des enchères, avec l'affichage du prix demandé et de la cote de l'appareil.

Un prix au dessus de la cote sera affiché dans un cadre rouge, sinon dans un cadre vert.C'est à l'acheteur de prendre ses précautions face à toute fraude, Argus-photo ne pouvant être tenu responsable.

Lors de vos échanges de courriels avec le vendeur pour vous mettre d’accord sur le prix et le produit, n’hésitez pas à copier-coller une partie du texte envoyé par le vendeur dans un moteur de recherche (Bing, Yahoo, Google…). Souvent, le vendeur envoie toujours le même argumentaire à ses potentiels clients pour les convaincre de faire affaire avec lui.
Faites de même avec un extrait du texte de l'annonce: les annonces sont très souvent copiées littéralement depuis de vraies annonces, d'où un aspect plausible. Quelques questions techniques par mail vous prouveront que le voleur ne connait rien sur l'objet vendu.

L'arnaque "Africaine" ou "arnaque au transporteur"



Ainsi appelée car la source en est souvent située en Afrique de l'Ouest (Bénin, Cote d'Ivoire, Nigeria...).

Vous êtes vendeur:
Le principe est le suivant : sur des objets de valeur, un acheteur se montre très intéressé, mais vivant à l'étranger, il propose un paiement par virement international, dont il fournira une preuve falsifiée dans l'espoir que le vendeur procèdera à l'envoi de l'appareil sans vérifier le crédit de son compte bancaire.

Parfois il se présente comme responsable d'une société commerciale, ou comme français expatrié.

Vous êtes acheteur:
Très intéressé par un bien donné ou vendu très en dessous de sa valeur, le vendeur vous propose de payer les frais d'expédition par mandat international ou mandat cash urgent. Refuser systématiquement tout paiement par mandat cash urgent.
Le vendeur vous donne la référence du transporteur de l'objet, ou mieux, un lien vers le vrai site du transporteur (Fedex, UPS...), d'où vous pouvez constater qu'il y a bien un bon de transport établi: Attention, l'établissement d'un bon de transport est gratuit et sans engagement, il n'est pas obligatoirement suivi du dépôt d'une marchandise. Il est donc sans valeur.

L'arnaque à l'intermédiaire naïf


Variante de l'arnaque africaine, mais avec un vendeur situé en France, indiquant un n° de téléphone français, une adresse française, une email française, un rib en France.
Votre paiement sera effectivement fait à une personne vivant en France, qui percevra une commission et renverra le reste en Afrique par mandat cash.
Ce correspondant est souvent une personne recrutée par annonce par l'escroc localisé en Afrique. Ce gogo, au QI peu élevé, ne se doute pas du caractère illégal de sa mission. C'est pourtant lui qui sera poursuivi en justice. Malheureusement pour l'acheteur, le gogo sera souvent peu solvable.
Pour détecter ce genre d'arnaque, contactez cet intermédiaire et posez-lui des questions techniques sur l'objet.

Les ratisseurs

Ils parcourent les sites d'annonces, repèrent les appareils les plus recherchées (récents, reflex...), et contactent le vendeur pour lui faire une contre-proposition à 60% de la cote. Ils n'achètent pas l'appareil pour leur usage, mais pour le revendre, éventuellement sur le même site !
Rien de malhonnête en soi, mais ne vous faites pas avoir sur les discours dévalorisant votre appareil.

Sites d'encheres



Un précédent article présentait les principaux sites d'enchères: Acheter un appareil d'occasion aux enchères.

Que vous soyez acheteur ou vendeur, et que ce soit en ligne ou en salle de vente, nous ne saurions que trop vous recommander de prendre le temps d'observer durant quelques jours le fonctionnement d'un système d'enchères.

La fausse sur-enchère

Le vendeur, sous un autre pseudonyme, enchéri sur ses propres objets et fait ainsi monter l'enchère. Si vous n'avez pas remporté l'enchère, et que le vendeur vous propose la vente, par que soit-disant le premier enchérisseur s'est désisté, vérifiez que ce dernier n'apparait pas de façon régulière dans les ventes de ce vendeur...

De même, si vous remportez l'enchère, faites cette vérification, vous pourriez avoir des surprises !

L'arnaque "Africaine"


Comme pour les petites annonces, on retrouve les mêmes personnages. Les enchères montent très haut, bien au delà de la valeur de l'appareil.

Généralement, les vendeurs flairent l'entourloupe, mais seront obligé de repartir à zéro, et éventuellement de faire face au frais d'une vente qui n'a pas eu lieu...Une solution pour le vendeur: contacter le deuxième enchérisseur.

L'arnaque "Europe de l'Est"



Le vendeur présente un produit de valeur (un reflex par exemple), à un prix fracassé. Très tentant. Etant à l'étranger, il vous encouragera à payer par Western Union (réservé aux envois d'argent entre personnes se connaissant). Vous ne recevrez rien, et vue la distance, les poursuites judiciaires resteront vaines.

L'arnaque triangulaire



Simon est un petit malin qui veut s'offrir l'objet que vend Sophie sans le payer. Il lui propose alors de lui faire un virement, lui demande son rib et lui envoie son adresse par mail.
Simultanément, il met en vente un objet fictif, exactement au même prix, et trouve un acheteur Paul, à qui il donne le rib de Sophie.
Paul fait le virement à Sophie, Sophie envoie l'objet à Simon (qui n'a rien payé), et Paul ne reçoit rien !

Moralité: assurez-vous de l'identité de la personne à qui vous faites le virement...


La contre-façon



Grace à la mondialisation d'Internet, on peut très facilement se retrouver face aux gendarmes pour avoir acheté sur un site d'enchère. Un exemple: En France, une petite batterie au lithium d'appareil photo se vend environ 25 euros.
Sur Ebay, on peut en trouver, à la date de rédaction de cet article, pour 1 euros (+port 8€) ! Inouï !
Nous avons essayé, et reçu notre accu, redonnant vie à notre Nikon 3700. L'objet a été acheté sur Ebay, en Chine, et payé via Paypal. C'est une copie de l'accu original, une contre-façon.
En l'achetant, nous commettons un acte illégal. Ebay est également en cause.
Où est l'arnaque ? Nous dirons : des 2 cotés. Bien sûr, du coté chinois, pour contre-façon, mais aussi du coté des constructeurs japonais qui nous vendent des produits 25 fois leur prix de revient !

Bien sûr, pour une petite batterie à 1 euro, vous n'irez pas en prison, mais n'essayez pas d'en faire un commerce.

L'arnaque à 27,99 Propre à Ebay, qui ignore les problèmes pour les transactions en dessous de 28 euros (au moment de la rédaction de cet article). Dès que les enchères approchent 28 euros, le vendeur clos la vente pour l'attribuer au dernier enchérisseur, qui se retrouve content de faire une super affaire qu'il ne verra jamais.

L'arnaque Objet en panne


Dans son annonce, le vendeur spécifie bien qu'il n'est pas responsable des dégâts dus au transport. Le paquet arrive intact, mais l'appareil est en panne : c'est la faute à la Poste.

Si vous voyez une annonce sur laquelle le vendeur se décharge de tout problème sur la Poste, c'est sans doute qu'il cherche à se débarrasser d'un appareil en panne. Ne soyons pas naïf: un appareil ne peut pas tomber en panne sans que le paquet n'ait été abimé.
De même, si le vendeur refuse la remise en main propre, soyez méfiant.

Des chiffres ?

En 2006, 20.000 internautes victimes de faux chèques de banque, 10.000 victimes de faux virements !

Les ruses des escrocs


On l'aura compris, la difficulté pour les voleurs est de conserver leur anonymat, surtout s'ils résident sur votre territoire.

Le fait que le vendeur ou acheteur réside en France ne suffit plus à garantir la transaction. Laissons de coté le cas des intermédiaires naïfs (voir plus haut).
Pour conserver l'anonymat, l'escroc va d'abord utiliser un email américain (Live, hotmail, Gmail...) anonyme...
Pour le téléphone, il va ruser et prendre un téléphone mobile (en 06) avec une carte prépayée, et donc également anonyme.
Pour le paiement, il vous demandera un mandat cash, un western Union ou un ticket Pay Safe Card...
Pour écrire ses annonces, il utilisera un proxy, serveur intermédiaire situé à l'étranger, qui permet de ne pas retrouver son adresse IP.

En utilisant ces techniques, il est très difficile pour la police de remonter sa piste. Et le voyou peut ainsi sévir pendant des années tout en restant en France !

Que faire en cas d'arnaque avérée ?


Pour les petites sommes, se retourner contre le site d'enchère. Celui-ci pourra fermer le compte de l'acheteur indélicat, mais l'affaire n'ira pas au delà.

Pour les sommes plus importantes, il sera difficile de poursuivre le faux acheteur, situé à l'étranger. Il est possible de se retourner contre la banque, mais il faudra prouver la faute.
Par exemple, si la banque a encaissé un chèque non signé au dos.
Pour les sommes inférieures à 4000 €, saisir le juge de proximité; Sous 10.000 €, saisir le tribunal d'instance; au delà, saisir le tribunal de grande instance (TGI).

Comité des victimes de chèque de banque, 445 chemin des Condamines, 34800 Canet. cdvcb.free.fr

A propos des adresses mails...
Les personnes dont l'adresse mail domiciliée chez un fai (fournisseur d'accès Internet), par exemple free.fr ou wanadoo.fr, sont identifiées par ce Fai.
Il en est de même pour les adresses domiciliée dans une entreprise, un organisme, une association.
Par contre, méfiance pour les adresses telles que Live, Gmail, Yahoo ou Hotmail. En effet, n'importe qui, en n'importe quel point du globe peut utiliser une adresse, et ce gratuitement. Le problème, c'est que cela et fait en tout anonymat. Idéal pour les escrocs.


Article suivant: Redimensionner une photo pour la télécharger sur un site Internet
Article précedent: Envoi de vos colis avec la poste, reclamation hors-delai

Réagir, poser une questionProposer un articleS'abonner aux articlesConseiller l'article à un ami
Lien commercial --







A propos de cet article
Profil de Argusphotoinfos Article de Argusphoto.
Informaticien reconverti, passionné d Internet et de photographie.</BR>Webmaster du site Argus-photo.fr</BR>
site web site web

N° Article : 108
Article lu 31583 fois.
Créé le 29-01-2007 à 09h24.
Modifié le 16-10-2013 à 10h55.

Cliquez ici pour valider cet article Validation * * *

modifier cet article Mettre à jour l'article
Cliquez ici pour rediger un nouvel article Redigez un nouvel article
Liens externes
Autres articles du dossier

Tous nos articles Tous les articles